Sourire d’occasion…



Je voudrais trouver une savante fée qui m'apprenne à comprendre le monde. Ce monde où je suis empêtré et que je ne comprends pas.

Je suis du temps où la parole donnée avait une valeur et rien de plus n'était nécessaire au-delà. Je suis de l'époque où les amitiés étaient sincères, vraies et on appelait seulement « ami » à qui l'était vraiment. Mais aujourd'hui, le monde a changé, et la parole donnée est aussitôt retirée ou, pire encore, oublié. Le nom «ami» est pris à la légère, comme si d'un sobriquet sans valeur il s'agissait.

Les gens qui font partie de ce monde déroutant, considéré comme moderne, sont complexes et difficiles à comprendre. Le mensonge est devenu écu et sauf-conduit pour atteindre ses objectifs. Honnêteté, sincérité …, ces mots sont passés de mode, désuets.

L'honnêteté est synonyme de stupidité et la sincérité n'a d'égal que la folie. La conséquence de cela, personne ne fait pleinement confiance en personne et nous vivons sur une base de vernis social.

Les sourires deviennent d'occasion et quand en une amitié nous croyons on découvre, au final, que ce n'était qu'un simple divertissement.

J'ai besoin d'une magicienne savante qui m'amène de retour au monde dans lequel je suis né. Me ramène les caresses sincères, la parole vrai, les saines amitiés.

Dernièrement, j'ai peur d'être « ami », parce que les amitiés finissent par me décevoir.  Je me sens comme un idiot facile à tromper, qui passe ses jours à être le clown d'un méchant génie quelconque. Je sais que je ne me suis pas trompé, mais c'est lassant d'être "idiot" seul.

C'est fatigant de tendre la main à un ami, sans pouvoir faire confiance à la main que je tiens dans la mienne. Je peine à rétribuer des paroles d'amitié, dont la sincérité est suspecte.

Je peux dire que dans ce monde de relations immédiates, où nous sommes uniquement à un clic de n'importe quel pays, de n'importe quelle culture, les êtres humains sont plus isolés qu'au temps du pigeon voyageur.

A quoi ça sert d'allumer  le PC et de me connecter avec le monde entier, quand je ne peux pas faire confiance à qui est proche de moi ? A quoi bon avoir des milliers d'amis sur les réseaux sociaux, si nous n'avons pas le temps pour l'autre et lorsque nous parlons, nous ne sommes que socialement corrects.

Nous sommes dans une ville planétaire, mais encore plus solitaires qu'à l'époque des lettres et des télégrammes.

Que vienne une  sorcière sage et m'explique, au final, à quoi nous a servi tout ce progrès de communication, qui, au lieu de créer des amitiés mondiales, a créé les êtres de plus en plus solitaires.



04/12/2012
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 44 autres membres