Silencieuse...



Silencieuse la nuit est venue

Dans ses ténèbres m'a apporté la nostalgie...

La douceur de tes lèvres n'a pas atteint mon cœur,

tu as soudainement disparu

Tes paroles si chères à mon âme ce sont tues

et mon être s'est inquiété

Où es-tu ? Est-ce la réalité ou simplement l'équivoque d'un rêve

A l'horizon, aussi loin que mon regard peut atteindre, je te cherche

À l'aube d'un nouveau jour, j'aurai une unique certitude,

je ne peux vivre loin de cette illusion

qui m'a enchainé de forts liens d'amour et d'affection



17/02/2011
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 42 autres membres