Le pari


Le soleil et le vent, un beau jour, se rencontrent. Ils commencent à discuter, et fier de sa force, le vent proposa un pari au soleil.

- Voyons lequel de nous deux est le plus fort, veux-tu te mesurer à moi ?

Le soleil accepte le pari et se retire derrière un nuage.

Le vent affirma :

- Je vais te prouver que je suis le plus fort. Tu vois cette femme là-bas avec un foulard bleu sur ses épaules ? Je parie que je peux le lui ôter plus rapidement que toi.

Le vent commença à souffler. Il soufflait si fort, qu'il devient presque un ouragan, mais plus il soufflait plus la femme retenait son foulard. Finalement, épuisé, le vent se calma et cessa de souffler.

Doucement, le soleil sort de derrière le nuage et de sa délicate chaleur adresse un sourire à la femme.

Immédiatement, elle ôta le foulard de ses épaules et essuya son visage.

Le Soleil dit au vent:

- Rappelle-toi ceci : "La gentillesse est toujours plus puissante que la force."




29/07/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 55 autres membres