Inexistence


Si je ne te dis pas mon nom
C'est que je m'appelle personne
Apparence du oui, substance du non
De mon être aucun son ne sort
Les mots se meurent sur lèvres
De celui qui est mort

L.R.



29/07/2009
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 44 autres membres