Incertitudes...

Aujourd'hui, je me sens comme un oiseau à qui on a pris la liberté. On l'a encagé sans pitié et le pauvre vole obstinément contre les barreaux. Il les heurte de plein fouet de toutes ses forces, sans jamais penser à désister. Mais ceux qui prennent sa liberté, lui ôtent la vie, et c'est ce qui s'est passé avec moi.

Je me suis éprise et me suis laissée aller sans crainte de l'avenir, pour le meilleur et pour le pire. Je me suis donnée à quelqu'un que je connaissais peu. Lentement, de manière imperceptible, je l'ai laissé m'emprisonner, m'empêcher de voler. Lorsque j'ai réalisé, il était trop tard, j'étais absorbée par mon geôlier qui jurait tout me donner, qui promettait de me donner la vie pour notre félicité.

Honnêtement, j'ai pensé que cela était possible, mais de jour en jour je récoltais des déceptions, je tombais dans la réalité sans vraiment comprendre la profondeur qu'elle avait. Quand j'ai voulu me libérer pour à nouveau pouvoir voler en liberté, j'ai réalisé que non seulement il avait réussi à emprisonner mon être, mais aussi mon âme et, maintenant, c'est moi qui ne sais comment fuir, m'évader, échapper à cette cage ouverte.

J'aimerai tant, tant, que le temps fasse demi-tour et que tout soit différent. J'aimerai voler, et savoir que j'aurai toujours une épaule où je pourrais me reposer et me sentir en sécurité, mais je sais que la réalité d'aujourd'hui ce n'est pas ça, c'est plutôt une vie contrôlée, schématisée, écrite avec toutes ces règles et ces fonctions.

Mais moi, j'ai besoin de mon espace, de ma liberté, de mes ailes, de mon vol. J'ai besoin de mon ciel, de ma croisée de nuages, du soleil, de la nuit et de la lune. J'ai besoin d'éléments primaires et seulement ainsi je serai heureuse.

Je suis maintenant assise sur une corde brimbalante, qui n’est ni à l’arrêt ni en mouvement et pourtant il n'y a que moi qui ai le pouvoir de décider : rester ou de partir. Voler, aller de l'avant et oublier le passé, ou tomber en arrière dans l'espoir que quelqu'un me retienne ? Les incertitudes sont les pièces d'un puzzle qui constituent l'être, une partie de ma vie. Elles composent mon présent et peuvent anéantir mon futur.






28/01/2013
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 31 autres membres