Précieux joyaux


Raj, un homme généreux et droit, vivait très heureux avec sa famille. Hanaé, une épouse admirable et deux merveilleux enfants.

Un jour, voulant venir en aide aux victimes d'une catastrophe, Raj a entrepris un long voyage et est resté absent de la maison pendant plusieurs jours.

Pendant son absence, un grave accident a causé la mort de ses deux enfants bien-aimés.

Hanaé avait le cœur déchiré de douleur. Cependant, étant une femme forte, soutenue par la foi et la confiance en Dieu, elle endure le choc avec courage.

Toutefois, une inquiétude lui torturait l'esprit : comment annoncer à son mari la triste nouvelle ?

Le sachant souffrant d'insuffisance cardiaque, elle craint qu'il ne survive à l'émotion. Elle se retourna alors vers Dieu, dans ses prières, et lui demanda de l'aider à résoudre la difficile question.

Quelques jours plus tard, en fin de soirée, Raj rentre à la maison. Il embrasse longuement sa femme et demande après les enfants

Son épouse lui dit de ne pas se faire de souci, de prendre son bain, et qu'en suite elle lui parlerait des enfants.

Quelques minutes plus tard, les deux étaient assis à table. Elle lui demande comment s'est passé son voyage, et lui, en guise de réponse, demande de nouveau après les enfants.

Hanaé, dans une attitude quelque peu embarrassé, répond à son mari : laisse les enfants. Tout d'abord, je veux que tu m'aides à résoudre un problème d'une rare importance.

Le mari, lui demande un peu inquiet : que s'est-il passé ? Je t'ai trouvé abattue. Parle! Nous le résoudrons ensemble, avec l'aide de Dieu.

- Pendant que tu étais loin, un ami m'a rendu visite et a laissé deux joyaux d'une valeur inestimable, pour que je les garde. Ce sont de très précieux joyaux. Jamais je n'ai rien vu de si beau !

Le problème, il va venir les prendre et je ne suis pas prête à les restituer parce que je les aime beaucoup. Que me dis-tu ?

- Eh bien femme! Je ne comprends pas ton comportement ! Tu n'as jamais cultivé de vanité ... Pourquoi maintenant ?

- C'est parce que je n'avais jamais vu des joyaux aussi beaux. Ils sont merveilleux !

- Peut-être qu'ils le sont, mais ils ne t'appartiennent pas ! Tu dois les restituer.

- Mais je ne peux pas, je ne puis me faire à l'idée de les perdre !

Et Raj répond fermement : personne ne peut perdre ce qu'il ne possède pas. Les garder équivaudrait à un vol ! Nous allons les rendre, je t'aiderai à le faire. Nous le ferons ensemble, aujourd'hui même.

- Eh bien, mon chéri, que ta volonté soit faite. La vérité, c'est que c'est chose faite. Les joyaux ont déjà été rendus.

- Les précieux joyaux sont nos enfants ?....

- Dieu nous a confié la garde, et pendant ton voyage il est venu les récupérer. Ils sont partis.

Raj comprit le message. Il étreint son épouse et, ensemble, ils déversent d'épaisses larmes. Sans colère ni désespoir.

L.R.


24/07/2009
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 55 autres membres