Maman


Retourne là-bas, dans le passé
Au temps où ton ventre enfantait
Détruis la trace
De cet être qui est le moi
Je ne t'ai jamais rien demandé
Aujourd'hui, fais juste ça…
Pour moi, pour toi, pour mes ainés
Je ne veux pas exister
S'il te plait
Ne me laisse pas dans ce corps affligé
Je prends juste le temps
De te confier un secret
C'est plaisant de prononcer
Juste une fois, le mot maman,
Même si ce n'est pour te supplier
De me tuer

L.R.
13 juillet 2009



13/07/2009
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 44 autres membres