Ma fille, mon trésor

 

 

Ma fille, mon étoile du nord

J'ai le cœur serré

A l'idée de penser

Que tu n'es plus mon bébé

Je ne suis pas triste,

Mon enfant,

Ne le sois pas non plus

C'est seulement

Mon cœur qui tisse

Aux fils d'argent

Un nouveau cocon

Pour accueillir

Ton futur mari

Et mon nouvel enfant

Mon ange, si parfois

Dans le passé, à l'heure

Des rébellions, signe de puberté

Nous ne sommes querellées

Sache ma fille,

D'amour je frémissais

La ferveur et la passion

Créent les imperfections

D'une mère qui aime son enfant

 

Si dans mes yeux tu vois

Perler, une larme bleue

C'est le trop plein d'émotion

D'avoir un si beau cadeau

Toi mon enfant

 

Ma blanche hirondelle

Déploie tes ailes

Vole haut et sereine

Ton prince, fera de toi reine

Ma fille, n'oublie jamais

Que je serai toujours là

Où que tu sois,

Tout près de toi

 

Ta maman qui t'aime

 

Lina Reina




07/09/2008
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 41 autres membres