Le monde appartient à celui qui ose


J'ai déjà pardonné des erreurs presque impardonnables, j'ai essayé de substituer des personnes irremplaçables et d'oublier des personnes inoubliables.

J'ai déjà fait des choses par impulsion, me suis déçu avec de personnes que je n'ai jamais pensé qu'elles pouvaient me décevoir, mais j'ai aussi déçu quelqu'un.

J'ai déjà étreint pour protéger, j'ai déjà donné, ri quand je ne pouvait pas, j'ai fait des amis éternels, j'ai aimé et ai été aimé, mais aussi j'ai déjà été rejeté, j'ai été aimé et je n'ai pas aimé.

J'ai déjà crié et j'ai sauté de pur bonheur, j'ai déjà vécu d'amour et j'ai fait des serments éternels. «je me suis cassé la "gueule"» de nombreuses fois.

J'ai déjà pleuré en écoutant de la musique et en regardant des photos, j'ai déjà téléphoné rien que pour écouter une voix et me suis passionné par un sourire. J'ai déjà pensé que je pouvais mourir de tant de nostalgie et j'ai déjà eu peur de perdre quelqu'un de spécial - et j'ai fini par en perdre !

Mais j'ai vécu ! Et Vis encore ! Je ne fais pas que passer par la vie… et toi, aussi, tu ne devrais pas faire que passer... Vis !

"Bien, c'est luter avec détermination, c'est étreindre la vie et vivre avec passion, c'est perdre avec classe et gagner avec audace, parce que le monde appartient à celui qui ose et la vie est trop importante pour être insignifiante."



08/04/2008
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 55 autres membres