La douce chanson

 




La douce chanson


Je me suis mis à chanter ma peine
avec des mots si doux,
d'une manière sereine,
que même Dieu a pensé que c'était
bonheur et non peine.

Des Anges à lyre dorée
Des hauteurs se sont penchés
Sur terre, pas de créature
À qui appétence je n'ai donné,
Par cette voix si pure.

J'ai réveillé ceux qui dormaient,
J'ai fait soupirer les défunts
Un arc-en-ciel de joie
De ma bouche s'est levé
Unissant le rêve à la réalité.

Le mystère de mon chant,
Dieu n'a pas su, toi tu n'as pas vu
Phénomène d'immense tourment
tous émus d'enchantement,
Moi seule de tristesse mourant

Pour avoir su doucement
Les maux en vers transformer,
Pourvu que Dieu ne veuille l'augmenter,
Pour mettre l'univers
de pôle à pôle fortuné.



 



2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 41 autres membres