Heures perdues


Tant qu'il y aura sur les lèvres
un rire cristallin
Tant qu'il y aura dans l'air
la mélodie de l'amour et de la tendresse
Tant que la nuit n'est rien que le héraut d'un nouveau jour
tant que dans le ciel la clarté
d'un soleil ardent ou d'une faible étoile
se fait présence et sentiment
ici-bas
les êtres humains sentiront la force de l'amitié
Tant qu'il y aura
un rêve pour rêver
un rêve pour vivre
une vague espérance à nourrir
un poème d'amour à écrire
jamais il n'y aura
d'heures perdues




21/09/2009
7 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 50 autres membres