Force intérieure



Sally pose les comptes sur la valise fraichement empaquetée, s'assit par terre et se mit à pleurer. Elle n'arrivait pas à comprendre comment, d'une heure à l'autre, tout dans la vie peut basculer.

Pendant plusieurs années, elle rentre à la maison les pieds douloureux de tant marcher. Munie de sa seule volonté de parvenir, elle gravit une à une les marches qui mènent à la vie. Seule face au destin, elle a réussi, petit à petit, à construire son monde. Mais le sort, que sur elle s'acharne, lui enlève aujourd'hui.

Ses économies s'épuisent, semblables à son corps meurtri par tant d'insomnies. Elle regarde autour, dispersés de tous côtés les cartons qui contiennent sa vie. Elle avait décoré cet appartement avec tant d'amour, chaque cadre, chaque meuble, chaque détail de ce décor a été choisi de manière singulière et, tout part en fumé.

Après tant de rêves, tant des projets, elle doit tout abandonner. Pis elle n'a pas où aller. La rue est son seul refuge, les ponts son seul abri.

Frappée par le découragement, un lourd sommeil envahi son corps. Il a toujours été ainsi, chaque fois qu'elle est accablée par de nombreux problèmes, un sommeil fou, incontrôlable, prend possession de son corps, comme s'il s'agissait d'une fuite ou un moyen de reconstituer son énergie. Sur le sol jonche son corps endormi.

Elle rêve nager en direction d'une île, il est essentiel qu'elle y arrive, mais n'a plus la force de continuer, elle se sent couler. Tout à coup, quelqu'un la déloge de l'eau. Lorsqu'elle ouvre les yeux, l'image devant elle est surréaliste. Semblable à un être arrivé de l'âge de pierre, l'homme lui prend les mains et lui dit :

- La vie est comme une tempête, formée par de forts nuages noirs, la foudre, le tonnerre. Puis vient la pluie traînant tout sur son passage, mais dès que fini la tempête, vient le soleil qui éclaire et réchauffe la terre. Il suffit d'avoir la patience d'attendre que l'orage passe, garde toujours cela dans ton esprit et ton cœur.

Après ces mots, il y a eu une détonation et un éclair de lumière est tombée du ciel faisant l'être disparaître.

Sally se réveille en sursaut et apeurée. Réalise qu'il pleut et que l'orage gronde, peut-être est-ce là la raison de son rêve avec le fracas et l'éclair.

Sally sourit se rappelant de son rêve. Elle se relève remplie de courage et de force pour affronter les problèmes. Après tout, tôt ou tard, ils se dissiperaient.
La force intérieure a parlé !

Ecoute ton rêve, il ranime la flamme de la vie.




16/04/2009
6 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 55 autres membres