Ecrivons nos blessures sur le sable


Deux amis marchaient dans le désert. Sous un soleil de plomb, fatigués et assoiffés, leur esprit se brouilla. Cet ainsi qu'une dispute éclata et l'un de deux gifla l'autre. Ce dernier, endolori mais sans rien dire, écrivit dans le sable :

"Aujourd'hui mon meilleur Ami m'a donné une gifle."

Ils continuèrent à marcher puis trouvèrent une oasis, dans laquelle ils décidèrent de se baigner. Mais celui qui avait été giflé manqua de se noyer et son ami le sauva.

Quand il se fut repris, il grava sur une pierre :

"Aujourd'hui mon meilleur Ami m'a sauvé la vie."

Celui qui avait giflé et sauvé son ami, confus lui demanda : "Quand je t'ai giflé tu as écrit sur le sable et quand je t'ai sauvé tu as écrit sur la pierre. Pourquoi?"

L'autre répondit : "Quand quelqu'un nous blesse, nous devons l'écrire sur le sable, où les vents du pardon peuvent l'effacer. Mais quand quelqu'un fait quelque chose de bien pour nous, nous devons le graver dans la pierre, où aucun vent ne peut l'effacer."

… et gravons nos joies dans la pierre !



21/07/2008
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 55 autres membres